Pour les aidants

Etre aidant et savoir lâcher prise

Céline
Céline

Le proche aidant est défini comme étant une «personne qui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou une partie des actes ou des activités de la vie quotidienne d’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap». Il peut s’agir d’un membre de la famille, un ami, un voisin… C’est pour cela que le terme d’aidant familial est remplacé par le terme de « proche aidant ».

Comment savoir quand on est aidant ?

Beaucoup de personnes n’ont pas conscience qu’elles sont aidantes car pour elles il est naturel de venir en aide à un proche fragilisé, surtout quand il s’agit d’un membre de sa famille comme ses parents, par exemple. La personne aidante passe beaucoup de temps à aider son proche pour de multiples tâches de la vie quotidienne. Parfois plusieurs heures par semaine. Il peut s’agir de venir faire le ménage, les courses, l’aide à la toilette et l’habillage, l’aide à la prise des repas ou tout simplement vérifier la bonne prise de médicaments. Celle-ci peut être aussi amenée à faire des déplacements pour emmener son proche à des rendez-vous médicaux, par exemple. Enfin, le proche aidant peut aider aux démarches administratives de son aidé (appels vers les organismes, montage des dossiers d’aide pour obtenir des financements permettant le maintien à domicile…). Tout ceci leur prend énormément de temps.

Qu’est ce que cela implique pour l’aidant et son aidé ?

Beaucoup d’aidants sont en couple et/ou avec des enfants à charge. Devoir assumer un rôle d’aidant fait qu’elles sont naturellement moins présentes pour leur famille au quotidien. Cela peut engendrer des tensions au sein du foyer. Par ailleurs, plus de 6 millions d’aidants sont encore actifs. Concilier sa vie personnelle, sa vie professionnelle et son rôle d’aidant est loin d’être simple. En bref, assumer un rôle d’aidant peut avoir des impacts non négligeables au quotidien : stress, fatigue physique et troubles du sommeil, fatigue psychologique, manque de soutien et sentiment d’isolement, manque de temps, etc. La situation n’est pas évidente non plus pour la personne qui se fait aider. En effet, il est difficile pour une personne de voir son propre enfant l’assister dans les actes essentiels de la vie. Certains trouvent même que c’est humiliant. La situation aidant/aidé crée un déséquilibre dans la relation.   

Pourquoi le lâcher prise est important ?

            Lâcher prise ne veut pas dire abandonner l’autre, mais s’organiser autrement pour que chacun y trouve une stabilité et un épanouissement. C’est accepter de ne pas pouvoir tout gérer, tout contrôler et supporter, en oubliant cette culpabilité de ne pas s’occuper de l’autre et de pouvoir déléguer certaines tâches aux bonnes personnes. Il est possible, par exemple, de faire appel à des services d’aide à domicile comme une aide-ménagère pour le ménage et les courses ou une auxiliaire de vie pour l’aide à la toilette… Un care Manager Viavita, expert sur les sujets du maintien à domicile et de la coordination,  peut aider à la recherche de ces intervenants de services à la personne ou même à la recherche de professionnels médicaux ou paramédicaux. Il est possible de solliciter son aide également pour toutes les démarches administratives. Appeler les organismes prend beaucoup de temps, et l’aidant en manque cruellement. Déléguer ces tâches à des professionnels de confiance permettra au duo aidant-aidé de passer des moments de meilleure qualité. En effet, lorsque l’aidant se rendra chez son aidé, il pourra profiter davantage de sa compagnie puisqu’il n’aura pas besoin de faire toutes les autres tâches (ménagères ou administratives) qu’il aurait dû faire auparavant. L’aidé se sentira comme son égal et non pas comme « un fardeau ». Ce lâcher prise permettra à l’aidant d’être plus serein, moins pressé par le temps, de préserver sa santé, et de pouvoir concilier plus facilement vie professionnelle et vie de famille.

Céline
Céline

Cela pourrait vous intéresser

Voici une sélection d'articles que nous vous propopons

La dénutrition

Il s’agit d’un sujet délicat qui touche encore, malheureusement, environ 2 millions de p...

Des solutions de répit pour les aidants

En tant qu’aidant, il est parfois difficile d’accepter de déléguer. La culpabilité de l...

Quel bilan de santé pour un proche aidant ?

Chaque année en France, ce sont des millions de personnes qui accompagnent un proche fra...

Commentaires 0

Aucun commentaire pour le moment.
Laisser un commentaire